HP_écoanxiété

On en parle sur Aniwild afin que l’écologie ne soit plus une source d’inquiétude mais une source de rassemblement et de solidarité 💪💜

On en entend souvent parler dans la presse, elle est même considérée comme étant le "nouveau mal du siècle" selon France Culture. Mais qu’es ce que c’est réellement ? Est ce une maladie ou une angoisse ? Qui sont les plus touchés ?

On en parle sur Aniwild afin que l’écologie ne soit plus une source d’inquiétude mais une source de rassemblement et de solidarité !

 

Tout d’abord qu’est ce que l’éco anxiété ?

"L'éco-anxiété désigne une inquiétude persistante et intense vis-à-vis des changements climatiques causés par l’Homme qui agitent en ce moment la planète".

Cette souffrance écologique a également été théorisée sous le nom de "solastalgie" qui signifie "un état d’impuissance et de détresse profonde causé par le bouleversement d’un écosystème", ce mot a été inventé par un philosophe et professeur Glenn Albretch en 2003.

 

En soi, l’éco-anxiété n’est pas encore un diagnostic reconnu médicalement parlant mais c’est un problème bien réel pour de plus en plus de personnes, celles qui en souffrent décrivent de multiples symptômes tels que insomnie, dépression, perte d’appétit, crises d’angoisses ainsi que des pensées obsessives.

 

Aujourd’hui, ce phénomène s’accroit de plus en plus dans le monde et est observé par de nombreux chercheurs.

 

Qui sont les éco-anxieux ?

 

Cela touche en particulier les jeunes car on l’a vu ces dernières années, la crise climatique est un sujet mondial mais elle semble d’autant plus les concerner car il s’agit de leur propre futur. On dit que 85% des Français se sentent concernés des sujets actuels et la tranche la plus touchée serait les 18-24 ans.

 

Cependant, que l’on soit jeune ou non, notre prise de conscience et d’engagement envers la planète peut être source de certaines angoisses ou peurs, nous remarquons que les éco-anxieux sont finalement ceux qui prennent le sujet très à cœur et qui se questionnent souvent sur comment agir pour la planète et généralement ils ne savent pas trop par où commencer.

 

D’ailleurs, lorsque ces anxieux de l’écologie consultent des psys, ces derniers réduisent parfois l’éco-anxiété à d’autres problèmes personnels. Ce phénomène étant nouveau, certains psychologues ne sont pas encore sensibilisés à cette nouvelle forme d’angoisse. Mais en creusant, on découvre que beaucoup de maux dans nos sociétés sont finalement liées à notre conscience environnementale et notre peur du monde futur…

 

Mais alors est-il possible de lutter contre l’éco-anxiété ?

 

Et bien oui ! Après tout c’est notre planète qui est en mauvaise santé donc il est totalement normal de ressentir une impuissance face aux enjeux écologiques.

 

Mais nous pouvons faire de cette angoisse une force donc si elle est maitrisée et que ce n’est pas trop grave, elle est peut être justement source de poussée vers l’action, l’envie de changer les choses comme le fait Greta Thunberg en militant et en s’engageant socialement afin de déculpabiliser et de se sentir responsable voire fiers de vos engagements.

 

Quelles sont les solutions ?

  • Verbaliser ses émotions

En parler c’est important ! Il ne faut surtout pas tout garder pour soi. Commencer par exprimer ses angoisses autour de nous pourra aider à libérer les émotions négatives. Ensuite, se confier à un professionnel de santé ou un psychologue peut également être une solution adaptée, pour ne pas tomber dans des idées trop noires ou des troubles de l’anxiété graves.

  • Se tourner vers l’écopsycologie

Comme dit plus haut, ce phénomène n’est pas reconnue de tous les professionnels de santé, en revanche, une discipline liant à la fois la psychologie et l’écologie existe depuis 1992 : il s’agit de l’écopsychologie, ce terme a été inventé à la fin du 20e siècle par l’historien, sociologue et écrivain américain Théodore Roszak. Ce sont ainsi les meilleurs spécialistes pour répondre au problème de l’éco-anxiété.

  • Reprendre contact avec la nature

C’est bien connu, la nature est un excellent remède pour déstresser du quotidien. Elle peut ainsi être une solution idéale contre l’éco-anxiété : la nature aide à la fois à se libérer des ondes négatives mais il s’agit aussi d’un endroit où l’environnement a été préservé ! Plutôt une bonne solution !

  • Etre fier de nos petits gestes quotidiens en faveur de l’environnement

C’est Aniwild qui vous le dit : chaque geste écolo compte ! Alors soyez en fiers, que ce soit à la maison en triant simplement les déchets jusqu’à l’engagement au sein d’associations environnementales comme chez nous ! Ces gestes peuvent en parallèle vous aider à déculpabiliser en agissant contre la cause de l’éco-anxiété !

 

Du monde en parle et agit pour lutter !

Greta Thunberg que nous avons cité plus haut, est une adolescente suédoise qui raconte s’être sentie envahie par son éco-anxiété et qu’elle a décidé de faire la grève pour le climat. La jeune militante s'est tellement investie à combattre l'indifférence des politiciens face aux problèmes environnementaux qu'elle est devenue l'un des symboles les plus forts de cette lutte. Elle a sombré dans la dépression, et a été profondément affectée par le sort des ours polaires victimes de la fonte des glaciers.

 

Un livre paru en 2020 de l’auteure Alice Desbiolles : "L'éco-anxiété: Vivre sereinement dans un monde abîmé" en parle également : l'auteure fait un état des lieux des connaissances de ce concept d'éco-anxiété et de solastalgie.

 

Nous pouvons découvrir également des pistes pour vivre plus sereinement avec les émotions qui nous touchent face aux changements de notre environnement. Ainsi, plusieurs psychologues en parlent et dénoncent leur avis sur ce sujet qui touche une belle frange de la population.

 

Alors adieu l’éco-anxiété et essayons ensemble de s’engager pour notre planète !

encart 1

 L'ACTU DU PROGRAMME