• AniWild

Nos bons plans sorties engagĂ©s 🛮

AprĂšs ces semaines de confinement, l’envie de sortir se dĂ©gourdir est tentante ! MĂȘme s’il faut rester vigilant·e et respecter les gestes barriĂšres, l’heure de la libertĂ© a sonné 


Les beaux jours apportent avec eux le bonheur des promenades, la joie des terrasses, le retour des sorties culturelles. Et si on pouvait allier l’utile Ă  l’agrĂ©able ?


L’équipe AniWild a voulu t’accompagner dans le retour Ă  ces activitĂ©s pour qu’elles soient belles et engagĂ©es.


On te livre nos idĂ©es et astuces pour faire rimer dĂ©confinement avec engagement. C’est parti !



- Opte pour la mobilité douce -

Sortir, c’est reprendre ses habitudes de transports. Alors, si tu favorisais des moyens de transports plus doux ? Ils prendront soin de toi mais aussi de la planùte !


La marche et le vélo sont les meilleurs modes de transports pour l'humain : ils ne polluent pas. Faire 8km pour aller au travail à vélo, et ce 4 jours par semaine, évitera de faire 3 220 km de voiture par an et donc de dépenser l'équivalent de 380 litres de pétrole et 750 kg d'émissions de CO2.


En plus de faire des Ă©conomies d’essence, cĂŽtĂ© santĂ© c’est l’idĂ©al ! Faire 25 minutes de marche rapide par jour permettrait de gagner jusqu'Ă  7 ans d'espĂ©rance de vie !


Alors pour les déplacements courts, privilégie toujours la marche, le vélo ou les transports en commun. Pour les transports de plus de 2 km (soit 30 minutes de marche), le vélo et les autres méthodes de transport doux (trottinette, skate, overboard...) sont d'excellents moyens de se déplacer.



- Fais-toi une terrasse engagée -

Quelle joie de retrouver la vie des terrasses ! Et tu sais que tu peux manger engagĂ© mĂȘme au restaurant ? Voici quelques labels Ă  privilĂ©gier lors de ta prochaine sortie : - Bon pour le climat : les plats sont composĂ©s d'ingrĂ©dients de saison, locaux, d'origine vĂ©gĂ©tale et Ă  empreinte carbone basse (< 2 200 g CO2). - Restaurant engagĂ© anti-gaspi : les restaurants concernĂ©s prennent des initiatives concrĂštes pour limiter leur gaspillage alimentaire (s’approvisionner de façon responsable et raisonnĂ©e, valoriser ses biodĂ©chets, etc). - Fait Maison : les plats servis sont majoritairement faits sur place. À noter tout de mĂȘme que cela ne concerne pas tous les produits : le pain, le fromage ou les pĂątes, par exemple, peuvent provenir de l’extĂ©rieur. - Gourmet bag : ces restaurants proposent Ă  leurs clients de repartir avec leurs restes afin de limiter le gaspillage alimentaire. - Eurotoques : c'est un vĂ©ritable gage de qualitĂ©. Les produits servis sont frais, de saison, et transformĂ©s sur place. Ces restaurants soutiennent les producteurs rĂ©gionaux.



- Rends-toi Ă  une expo en lien avec la planĂšte -

Certains musĂ©es rouvrent leurs portes pour la plus grande joie des passionné·e·s d’art. On te propose de reprendre le chemin de la culture sous le prisme de l’engagement. Voici 4 expositions engagĂ©es Ă  dĂ©couvrir !


"BĂȘte de ScĂšnes" Ă  l’espace Monte Cristo Ă  Paris : des animaux originaux en sculptures ! Certaines dĂ©noncent les terribles conditions de vie de ses animaux : Ă©cosystĂšme dĂ©truit par l’Homme, consĂ©quences de l’industrie alimentaire et de la chasse



"Loup ! Qui es-tu ?" au musĂ©e de l’Image Ă  Épinal : un retour sur la figure de cet animal mythique et sur les consĂ©quences de la chasse qui a menĂ© Ă  sa disparition dans les annĂ©es 1930.


Le musĂ©e Miniature et CinĂ©ma Ă  Lyon : coup de projecteur sur la place des animaux dans le cinĂ©ma et sur leur robotisation afin d’éviter leur exploitation.


"Croix de Peux" au musĂ©e du HiĂ©ron Ă  Paray-le-Monial : une exposition autour de l’artiste Didier Hays et ses crĂ©ations en forme de croix, crĂ©Ă©es Ă  partir de matĂ©riaux recyclĂ©s et d’objets de rĂ©cupĂ©ration.